+32 2 377 89 08 info@sboverseas.org

Bukra Ahla Centre

Le camp de réfugiés de Shatila est situé à Beyrouth, au Liban. Là-bas, dans des logements surpeuplés, se trouvent des milliers de réfugiés palestiniens et syriens qui souffrent de pauvreté, de mauvaise santé environnementale, de mauvaises infrastructures – en particulier du réseau d’égouts – et du manque d’écoles.
Il y a une seule école située dans le camp, ce qui est insuffisant pour accueillir tous les enfants.
Par conséquent, notre centre de Bukra Ahla est situé juste à l’extérieur du camp de réfugiés de Shatila pour être facilement accessible à nos bénéficiaires.
Les enfants, qui participent à nos programmes, sont des enfants qui n’ont pas une autre possibilité d’éducation et les jeunes et les femmes qui cherchent un avenir meilleur.
« Bukra Ahla», qui signifie «un avenir meilleur», est le premier centre que nous avons ouvert au Liban.
Nous donnons du soutien aux enfants âgés de 4 et 14 ans avec notre programme d’éducation non formelle et nous leur enseignons le programme d’études libanais, qui comprit l’arabe, l’anglais, les mathématiques et les cours de sciences toutes les semaines, ainsi que les activités PSS et les compétences de vie.
Ces cours augmentent les chances des enfants d’être acceptés dans les écoles publiques libanaises ou dans l’ALP (Accelerated Learning Program).
Beirut..
À Bukra Ahla, le programme d’autonomisation s’adresse aux jeunes âgés de 14 à 18 ans et aux femmes, et il se concentre à la fois sur l’alphabétisation et la formation professionnelle.
Les cours d’alphabétisation et d’anglais aident les bénéficiaires à améliorer leur langue et les cours d’informatique les aident à apprendre les bases de l’informatique, l’utilisation d’Internet, Microsoft Office et les compétences logicielles.
Pour les soutenir sur le plan économique, ce programme propose aux jeunes et aux femmes des cours de crochet, d’art et d’accessoires, dans lesquels ils fabriquent des produits que nous commercialisons et vendons aux femmes pour soutenir leurs revenus. 100% du produit des produits vendus revient directement aux femmes qui les ont fabriqués.
0
Les femmes​
0
Les enfants​
0
les jeunes​

Aussi, à Bukra Ahla il y a une psychologue à plein temps qui gère des programmes de soutien psychosocial (PSS) pour les enfants, ainsi que des séances de groupe et individuelles avec des enfants, des jeunes et des adultes.

Le PSS implique des activités hebdomadaires qui ont lieu à l’intérieur et à l’extérieur des salles de classe, et il vise à créer un espace pour que les élèves expriment leurs sentiments à travers des jeux auxquels ils jouent et des discussions de groupe menées avec les enseignants et le psychologue.

Quand les distributions d’aide sont disponibles, nous les fournissons à nos bénéficiaires en fonction de leurs besoins, et selon les informations mises à jour que nous avons sur chaque bénéficiaire sur la base des évaluations des besoins essentiels que nous effectuons régulièrement.

Beirut.