education

Chaque enfant a le droit d’accéder à l’éducation. Au Liban, nous travaillons pour empêcher la “génération perdue” en fournissant un accès à l’éducation avec nos trois écoles de rattrapage.

SCHOOLS

Liban
Les pays situés à la frontière avec la Syrie accueillent des millions de personnes déplacées du conflit; En raison de leur proximité avec le conflit, des millions de personnes peuvent principalement trouver refuge au Liban et en Turquie. Au Liban, une personne sur trois est un réfugié (plus du double depuis le début du conflit). Ce changement soudain a submergé les services publics dans ces pays et laissé ces réfugiés sans assistance.

Un grand nombre d’enfants réfugiés n’ont pas accès à l’éducation publique. Dans de nombreux cas, ils auront déjà manqué des années clés dans leur éducation initiale en raison de conflits au cours de cette période.

Sans soutien urgent, ces enfants risquent de faire partie de la soi-disant «génération perdue».
Notre objectif est de prévenir ce déficit éducatif. Nous avons créé trois écoles non formelles au Liban: à Beyrouth, Arsal et Saida. Pour les enfants réfugiés plus jeunes, nous organisons un programme de base visant à les préparer au test d’entrée dans l’enseignement public libanais. Pour les enfants plus âgés, ceux ayant dépassé l’âge de la scolarité obligatoire et les femmes réfugiées, nous proposons des programmes d’alphabétisation et d’acquisition de compétences afin de leur donner les moyens de naviguer dans un nouveau monde.

Bruxelles

Les jeunes non accompagnés demandeurs d’asile que nous soutenons dans les centres d’hébergement à Bruxelles suivent des cours de langue et des cours réguliers de formation en fonction de leur âge et de leur niveau. En tant que nouveaux arrivants en Belgique, cependant, il est nécessaire qu’ils soient inclus dans la société belge et qu’ils réalisent leurs opportunités éducatives et économiques.

Nous travaillons également dans un centre réservé aux femmes qui accueille des femmes adultes et jeunes adultes. Étant donné qu’ils ne suivent pas d’éducation linguistique, SB Overseas leur fournit une plateforme leur permettant de se familiariser avec leurs compétences et de les utiliser pour leur avenir.

With both the youth and women, we do weekly weekend activities that focus on this level of inclusion: negotiation training, learning about the European Union institutions, doing engineering-related activities and meeting people studying in universities. We focus on giving them the necessary tools  that will allow them to build their own future.

READ MORE HERE

SB OverSeas: une organisation belge à but non lucratif